28/05/2013

Fuite d'eau dans du sable

 

affaissement,tassement,différentiel

Ce mur de clôture mitoyen présente un tassement différentiel de presque 30 cm ! Il est dû, une fois de plus, à des affouillements en dessous des fondations provoqués par des écoulements d'eau provenant de l'égouttage qui reçoit toutes les eaux de pluie de l'immeuble. En outre, la dalle de béton récente coulée de niveau devant le mur sur un remblais au sable doit être entièrement démolie.

En effet, le remblais au sable en dessous de la dalle sur visqueen a été entièrement emporté par l'eau, de sorte que la dalle est actuellement sur un vide d'une vingtaine de cm de hauteur sur une surface d'environ 20 m2 ! La chambre de visite cachée par le coulage de la dalle de béton  s'est affaissée de 5 à 15 cm et les tuyaux d'entrée et de sortie étaient déboîtés.

Voici une vue sous la dalle de béton.IMG_6504.jpg
IMG_6526.jpg

31/07/2012

L'étanchéité à l'air des bâtiments

Les exigences en matière d'étanchéité à l'air deviennent de plus en plus stricts.

Les détails techniques imaginés par les techniciens ingénieurs non pratiquants révèlent un manque d'expérience du vécu des chantiers et sont trop compliqués à mettre en oeuvre et à contrôler.

Les première pathologies des ventilations inefficaces, des installations de capteurs solaires mal positionnés ou de fuites d'air récurrentes sont apparues, avec des conséquences souvent dramatiques pour les occupants.

Voici l'expérience des chercheurs français à ce sujet.

21/07/2012

Buée dans capteur solaire

capteur,solaire,buée,condensation

J'ai été appelé pour des capteurs solaires pour eau chaude sanitaire qui étaient remplis de buée et de condensations. Donc, il y avait des entrées d'eau, pas une catastrophe, mais suffisamment quand même pour avoir partout de la buée se condensant sur les vitres des capteurs. Le fabriquant, en faillite, avait prévu la possibilité de ventiler les capteurs en créant des trous de 2 cm2 dans les parois latérales près des coins.
En cherchant d'autres marques de capteurs solaires, je suis tombé sur ceux de BUDERUS, la série SKN3.0 de base qui propose ses produits avec une ventilation prévue à l'avance, ce qui signifie que les capteurs ne sont pas étanches à 100 % à la vapeur d'eau.
Donc, pour le premier, il faut percer des ventilations à des endroits précis, pour le second, elles sont faites à l'avance : il suffit d'enlever un capuchon avant la pose.
Dernière précision, apparemment, la buée et les condensations n'ont pas perturbé profondément le rendement des capteurs qui ont continué à chauffer l'eau d'une piscine et d'un boiler.

19/07/2012

Toitures plates affaissées

On ne voit plus guère, heureusement, des toitures plates dans cet état.

Sur celle-ci, on distingue facilement les gitages ou poutres espacés de 60 cm, le support du roofing s'étant affaissé entre chaque poutre.

Souvent, le support est constitué de panneaux agglomérés en dessous desquels on a posé une isolation. Ce procédé, également appelé "toiture froide" est déconseillé par le CSTC depuis 1982. En effet, la vapeur d'eau présente dans l'habitation migre vers l'extérieur, traverse l'isolation et vient se condenser sous les panneaux de support qui sont froids et au dessus desquels il y a un roofing, parfait pare vapeur.

La vapeur est donc emprisonnée et elle se condense en saison froide sous et dans les panneaux d'aggloméré qui ne peuvent évidemment que se détériorer et s'affaisser.


17/05/2004

Affaissement d'immeuble

Ce n'est pas la première fois que je constate que des immeubles peuvent s'affaisser à cause d'une fuite d'eau! Laisser couler sur le sol un tuyau de descente à proximité de votre maison peut devenir une très mauvaise idée. En effet, cette eau peut progressivement affouiller la fondation et, un jour, le coin de votre maison va s'effondrer. Cela dépend de la nature du terrain et de la quantité d'eau qui y percole.

07/05/2004

Verrières ou véranda

Il y a une mode qui s'est répandue, de faire des verrières et des vérandas sans gouttière à la base du toit vitré. Gare aux dégats, si c'est une structure en bois! En effet, l'eau qui s'écoule le long des châssis abîme très rapidement les seuils des châssis au point qu'ils peuvent pourrir même avec un entretien régulier : la pourriture vient de l'intérieur, souvent au contact seuil en pierre et châssis en bois à l'endroit des montants, surtout si ceux-ci ont été mis dans le sens vertical ou "bois debout". C'est le plus favorable pour que l'eau rentre dans le bois par capillarité.

25/04/2004

Construction en acier

Qui dit acier en parement dit fatalement condensation. Il suffit d'observer en hiver la carrosserie de votre voiture qui se couvre de condensation le soir à cause de la température plus froide de la carrosserie. Même chose pour un bâtiment métallique, mais cette condensation est alors et surtout interne du fait même de l'occupation de l'immeuble. En effet, nous produisons de la vapeur d'eau (2 L minimum/personne/24 H) qui migre vers l'extérieur de l'habitation en traversant les couches ± perméables à la vapeur d'eau. Lorsque la température devient trop froide pour que l'air puisse contenir cette vapeur d'eau, celle en excès DOIT se condenser quelque part, c.-à-d. sur ou dans la paroi froide la plus proche. Ce sont, entre autres, les ponts thermiques dans les immeubles peu ou mal isolés sur lesquels se condensent cette vapeur d'eau en excès, ce qui favorise l'apparition de moisissures et de champignons. La construction en acier ci contre devra être spécialement étudiée pour limiter et/ou évacuer cet excès de vapeur d'eau (par une ventilation mécanique, par exemple).

Blocs de béton en parement

Voici une vue de ma maison à COMBLAIN-AU-PONT, rue des roches, 22. Ce n'est pas pour l'esthétique que les façades en blocs de béton clivés sont coupées par des saignées verticales avec des fenêtres ou par une annexe recouverte d'ardoises. En effet, les maçonneries de parement en blocs de béton EXIGENT un joint de dilatation tous les 8 m! Des architectes semblent avoir oublié cette règle de l'art pourtant essentielle. Pour mémoire, les briques n'exigent un joint de dilatation que tous les 30 m.

Entretien des dégraisseurs

Un dégraisseur est un appareil servant à séparer les graisses et savons dans les eaux usées des immeubles. Ces graisses plus légères que l'eau flotte en surface dans le premier compartiment et s'y accumulent.Il faut donc, deux fois par an au moins pour les petites installations de 200 L, une fois pour celles de 500 L et plus, procéder à l'enlèvement des graisses flottant dans le premier compartiment. Sinon, vous risquez un débordement dans le 2° compartiment et, ensuite, une obstruction des canalisations, ou, plus grave, le colmatage de votre puits perdus ou du plateau dispersant.

Inondations, les séquelles

Savez-vous qu'une maçonnerie pleine (en moellons, par exemple) qui a été soumise à des inondations, sèche à raison de 2 cm d'épaisseur par mois. Par conséquent, si le sèchage se fait par les deux faces du mur, en ventilant bien les locaux intérieurs, un mur de 60 cm mettra 15 mois minimum pour revenir à son état antérieur. Mais, en pratique, il faut presque deux ans, car la face intérieure n'est jamais aussi bien ventilée que la face extérieur soumise aux vents.